58 % des entreprises veulent recruter au troisième trimestre 2017


La bonne santé du marché de l’emploi cadre devrait continuer jusqu’en 2019. C’est ce que prédit l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) dans sa dernière étude sur les perspectives d’embauche des entreprises françaises. 58 % des employeurs prévoient d’embaucher au troisième trimestre 2017dont 78 % en sont sûrs. Les cadres vont donc profiter de la confiance retrouvée des entreprises et de leur besoin de remplacer les départs à la retraite, raison principale motivant une embauche.

Des secteurs optimistes

C’est une nouvelle fois dans l’informatique que les employeurs sont les plus optimistes. La quasi-totalité d’entre eux (96 %) a recruté en début d’année et une large majorité (91 %) compte encore embaucher dans les 3 mois qui viennent. La tendance très positive du secteur bancaire reste stable avec 73 % d’entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre au cours de la période. En pleine renaissance, 58 % des entreprises de la construction comptent embaucher des cadres au cours du trimestre, dont plus de la moitié veulent recruter davantage qu’à la même période en 2016.

Et des recrutements plus ouverts

Très courtisés par les recruteurs, les jeunes cadres d’un à dix ans d’expérience laissent un peu plus de place aux jeunes diplômés et aux profils très expérimentés. L’Apec observe en effet une progression de six points en un an, des intentions d’embauche de jeunes diplômés : 44 % des entreprises envisagent d’en recruter au cours du troisième trimestre. Les commerciaux et vendeurs sont une fois de plus les fonctions les plus recherchées par les employeurs devant la gestion, la finance, l’administration et les services techniques. Boudés par entreprises, les cadres de la communication et les créatifs ne représentent que 8 % des intentions d’embauche.

*Étude réalisée en juin 2017 auprès d’un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatifs du secteur privé.

Résultat de recherche d'images pour "logo cadremploi"