Numérique : le Parisien UX Republic arrive à Bordeaux et recrute 25 personnes


 

C’est une belle société de 100 salariés, en plein essor, sur le créneau porteur de l’expérience utilisateur (UX), créée par l’ancien fondateur de Backelite, qui s’implante sur les bords de Garonne, avec de fortes ambitions
Tous ceux qui oeuvrent dans le monde numérique savent que l’un des profils le plus recherché aujourd’hui dans le milieu, c’est celui de spécialiste de l’expérience utilisateur, couramment appelé UX.
« Ces dernières années, nous sommes passés d’une guerre de positionnement sur comment bien apparaître aussi bien sur l’ordinateur, les tablettes, que les smartphones, à comment se différencier sur l’expérience utilisateur au quotidien », observe Sébastien Berten.  « Aujourd’hui, 68% des Internautes quittent un site Internet à cause d’une expérience utilisateur trop pauvre », rappelle-t-il.

Un « cador » du monde digital
Cet ingénieur informatique a eu une carrière fulgurante depuis l’obtention de son diplôme de l’Epita, une prestigieuse école parisienne. Il a travaillé chez Cegetel, mais aussi dans une filiale de Vivendi, avant de devenir responsable des développements informatiques à SFR.
En 2006, il a ensuite décidé de voler de ses propres ailes et a fondé Backelite pour en faire un leader en France du design, de la conception et du développement de services mobiles, tablettes et télévisions connectées pour les plus grandes marques, racheté quelques années plus tard par Cap Gemini.
C’est là que Sébastien Berten a compris l’importance naissante de l’expérience utilisateur. En 2013, ce serial entrepreneur a donc créé UX Republic. Avec des résultats exceptionnels dès le premier exercice : 1,4 million d’euros de chiffre d’affaires et une vingtaine de salariés. Désormais, son chiffre d’affaires est de 8 millions d’euros (9 millions attendu en 2018) avec une rentabilité à 12%. La société vise les 15 millions d’euros d’ici 3 ans.
Pourquoi il a choisi Bordeaux
Des développements, qui amènent la société à créer un bureau à Bordeaux, où elle a déjà de nombreux clients (Cdiscount, Betclic, Ubisoft…). « À Bordeaux, beaucoup de SSII (Société de Services et d’Ingénierie en Informatique) se sont installées, avec lesquelles nous pouvons être complémentaires pour décrocher de nouveaux contrats. Et sur l’expérience utilisateur, nous aurons peu de concurrence ici », justifie-t-il.
UX Republic prévoit de recruter une vingtaine de salariés d’ici la fin de l’été. « Nous recherchons des UX et des UI (spécialistes du design de l’écran, de l’interface), avec de l’expérience, mais aussi quelques data analytics », précise Sébastien Berten, qui s’est installé personnellement à Bordeaux, avec sa famille. Un retour aux sources pour ce Girondin, né à Sainte-Foy-La- Grande.
Des salariés, qu’ils s’attachent à faire monter en compétences. « J’investis 400 000 euros par an en formation pour mon personnel », explique-t-il. D’ailleurs, il a aussi récemment ajouté une corde à son arc de compétences en lançant récemment une entité formation et proposera à Bordeaux cette activité en tant que centre agréé.
Ses ambitions sont fortes. « Ma spécialité, c’est l’hypercroissance », avance-t-il, déterminé.

http://sud-ouest.fr