LA QUESTION QUI TUE POUR RÉUSSIR SON ENTRETIEN D’EMBAUCHE


Résultat de recherche d'images pour "LA QUESTION QUI TUE POUR REUSSIR SON ENTRETIEN D’EMBAUCHE"

Ça y est, vous venez d’obtenir un entretien pour le boulot de vos rêves. Tout se passe bien. Vous arrivez à l’heure, vous êtes à votre top, votre expérience correspond en tout point à ce que l’entreprise recherche, l’entretien touche à sa fin. Vous vous dites que c’est dans la poche et là… patatra, votre interlocuteur/trice vous regarde avec un sourire en coin et vous dit : « avez-vous des questions à me poser ? » L’horreur, ça se bouscule dans votre tête. Ne surtout pas demander quelque chose d’idiot, ou totalement à côté de la plaque. En l’espace de quelques secondes qui vous semblent durer des heures, des dizaines de questions vous passent par la tête et aucune ne vous semble être à la hauteur de ce que vous souhaitez donner comme impression.

Je ne sais pas vous mais jusqu’à ce que je trouve la solution, cette question me gênait terriblement et je sentais souvent que mon interlocuteur/trice s’ennuyait déjà rien qu’à l’énoncé de ma question qui était tellement bateau. Et il y a quelques années, j’ai trouvé la solution. Testée souvent par moi ou certaines de mes connaissances, croyez-moi, c’est redoutable.

Aller… stop au suspens, je vous la livre :

–      Bien, nous avons bientôt fini notre entretien, avez-vous une question à me poser ?

–      Oui, tout à fait. Je voudrai savoir, vous, chaque matin, qu’est-ce qui vous motive le plus pour venir travailler ici ?

Effet immédiat. Cela semble idiot comme solution mais cette question présente plusieurs forces :

1-    Généralement, la personne en face de vous sera surprise que l’on s’intéresse à lui/elle mais, surtout, à son propre bien-être dans l’entreprise dans laquelle vous postulez. Dans le cadre d’un entretien de recrutement, il ne s’agit pas que de vous en tant qu’individu travaillant seul(e) dans son coin. Poser cette question permet de montrer que vous vous intéressez aux autres, à ce qu’ils pensent. Or, l’esprit d’équipe devient un élément de plus en plus important dans les entreprises de nos jours.

2-   Si vous constatez que la personne est très, très hésitante, franchement, ce n’est pas le meilleur des signes pour intégrer ladite entreprise. Par contre, si la personne est intarissable sur les raisons de sa motivation.

Il est facile de recruter mille soldats, mais il est difficile de trouver un général.  [Proverbe chinois]

3-   Cette question vous permet de glaner des informations que l’on récupère rarement lors d’un entretien de recrutement. En effet, il est peu probable que la personne vous réponde : « mon salaire ». Un recrutement, ce sont deux personnes qui se rencontrent et, généralement, les deux intervenants se présentent sous leur meilleur jour. Grace à cette question, vous n’avez plus qu’à écouter et à éventuellement rebondir sur des éléments qui vous semblent pertinents.

4-   Vous vous montrez sous votre meilleur jour. J’ai recruté des dizaines de personnes dans ma carrière et je vous assure qu’il n’y a rien de pire que quelqu’un qui vous fait la liste de ses incroyables qualités et performances. Parfois, se montrer humble est un atout. Si vous passez cet entretien c’est qu’à priori, il n’y a pas de doute sur le fait que vous pourrez, techniquement, tenir le job. Il s’agit maintenant de montrer qu’au-delà de cette compétence purement technique, les équipes auront envie de travailler avec vous. Honnêtement, vous préférez les collègues de travail qui ne font que parler d’eux même ou bien celles et ceux qui, de temps en temps vous demandent sincèrement comment vous allez ?

5-   D’un mode de communication très normé (l’entretien de recrutement), vous allez passer à un mode beaucoup plus personnel car la personne va se livrer. Dans ce mode de communication, vous marquerez l’esprit de votre recruteur car c’est rare, très (trop) rare d’avoir un entretien avec un(e) candidat(e) qui donne l’impression de s’intéresser sincèrement aux personnes plutôt qu’uniquement à l’entreprise

CONCLUSION

Il faut toujours garder à l’esprit qu’un entretien de recrutement est un échange. Beaucoup trop souvent, il se résume à une liste de qualités, de défauts et finalement, quand un(e) candidat(e) ressort, il/elle ne sait rien de plus sur l’entreprise que ce qui a été glané sur le web grâce à notre ami Google. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’un entretien de recrutement, c’est un petit peu comme rencontrer un(e) inconnu(e) dans une soirée mais ce n’est pas si éloigné que cela. Pour donner envie de vous connaître, il faut aussi que vous montriez de l’intérêt pour la personne en face de vous. Essayez, vous verrez, efficacité garantie !

 

Gaël Chatelain